Espace Entreprises
Accueil>Actualités>5 conseils pour bien choisir son véhicule d'occasion

5 conseils pour bien choisir son véhicule d'occasion

manouvellevoiture.com vous dresse une liste de conseils importants avant d’acheter un véhicule d’occasion.

Un marché en progression

Cette année, les particuliers ont acheté sept fois plus de véhicules d’occasion que de véhicules neufs. Le marché des véhicules d’occasion s’élève désormais à six millions de ventes par an soit une augmentation de 500 000 ventes en quatre ans. Quant à celui du neuf, il stagne à 2 millions d’euros. 
Les ventes de véhicules d’occasion entre particuliers représentent ¾ des ventes de véhicules d’occasion. Néanmoins, les ventes entre particuliers sont également les ventes qui représentent le plus de risques. Afin que l’achat de votre véhicule d’occasion se passe du mieux possible, manouvellevoiture.com vous a dressé une liste des choses auxquelles vous devriez porter attention avant d’acheter un véhicule d’occasion.

1.    N’acheter jamais un véhicule d’occasion les yeux fermés

Un véhicule n’est pas un vêtement, il est doté de nombreuses caractéristiques donc la plupart d’entres elles sont invisibles à l’œil nu. Encore moins sur une photographie pouvant embellir la réalité et ne pas montrer l’état du véhicule tel qu’il est vraiment. Avant d’acheter un véhicule d’occasion, n’hésitez pas à rencontrer le vendeur et à lui demander un essai. Si le besoin s’en fait sentir, venez accompagner d’une personne qui a des bases en mécanique et qui pourra vérifier la direction, le freinage, les amortisseurs et le moteur. 

2.    Faites attention aux véhicules importés 

La baisse des ventes de véhicules diesels (à peine 30% dans le neuf cette année) a eu un impact négatif sur le marché des véhicules d’occasion. Et pour cause, les modèles ne trouvant pas d’acheteurs en France sont désormais exportés en Europe Centrale et en Europe de l’Est où les normes environnementales sont moins strictes. A l’inverse, la hausse de la demande de véhicules essence a provoqué un véritable raz de marée, avec l’arrivée en masse de ces derniers provenant d’Europe Centrale, d’Europe de l’Est, d’Allemagne ou encore de Belgique (notamment pour les véhicules premiums). Le seul problème est que nous ne connaissons pas l’historique du véhicule d’occasion à son arrivée en France. 

3.    Demander l’historique du véhicule d’occasion 

La première chose à demander n'est rien d’autre que le carnet d’entretien du véhicule, dans lequel doivent être déposées toutes les fiches d’entretien et/ou de réparation du véhicule : vidange, changements de consommables (pneus, plaquettes, disques, batterie, câble d’embrayage, etc.). Si le vendeur ne les a pas, n’hésitez pas à lui demander le numéro de série, noté sur le châssis. Vous aurez ensuite la possibilité de prendre contact avec une concession automobile qui aura accès au fichier national ou encore consulter le site Histovec, lancé par le ministère de l’intérieur en février. Si vous souhaitez des informations plus précises sur le véhicule d'occasion, vous pouvez également faire appel à des startups comme Autorigin qui propose un service en ligne qui croise les données des organismes officiels puis fournit un rapport certifié qui indique le dernier kilométrage connu, le nombre de propriétaires, leur typologie (particulier ou professionnel), la durée de détention du véhicule pour chacun d’entre eux et le type d’utilisation (rural ou urbain). 

4.    Faites attention au paiement

L’état général n’est pas la seule chose à prendre en compte au moment de l’achat d’un véhicule d’occasion. En effet, d’après une étude réalisée au mois d'avril par Diffusis pour la société Obvy, sur les 37,2 % des Français qui déclarent avoir déjà été victimes, ou qui connaissent une victime d'arnaque, au moment de l'achat d'un véhicule d'occasion, 22,7 % concernaient un vice caché, mais 13,3 % concernaient les arnaques aux faux chèques de banque. Et 4 % les arnaques aux faux billets. Il faut donc privilégier des moyens de paiement sécurisés. 

5.    Privilégiez les professionnels 

Enfin, nous vous conseillons de privilégier l’achat d’un véhicule d’occasion à professionnel à l’achat d’un véhicule d’occasion à particulier. Par exemple, ma nouvellevoiture.com, site internet de vente de véhicules d’occasion appartenant à un réseau de concessionnaire propose des véhicules récents et à faible kilométrage. Tous les modèles sont visibles à 360°. Vous pouvez donc inspecter les moindres recoins du véhicule. Toutes nos voitures d’occasion subissent de nombreux points de contrôle, une remise en état mécanique et esthétique de grande qualité et un contrôle technique avant d’être proposées à la vente. manouvellevoiture.com propose un paiement sécurisé. Lorsque vous réservez un véhicule d’occasion sur ma nouvellevoiture.com, il vous est demandé de payer un acompte de 150€. Néanmoins, si pour quelque raison que ce soit, la voiture ne vous plait pas, nous vous remboursons cette somme. De plus, vous bénéficiez d’une garantie « satisfait ou remboursé » de sept jours après la date de livraison du véhicule. 

Rechercher d'autres articles